Amateur

Premier shooting chaudPour mon anniversaire, Alain m’a offert un bon cadeau pour un shooting de mon choix chez un photographe local. Je me rends donc chez Christian photos et lui explique que pour ce cadeau, j’avais envie de faire des photos style boudoir pour plaire à mon mari. Je n’ai pas l’habitude d’être devant un objectif et très pro, Christian sait me mettre en confiance. Nous commençons par des photos habillé et petit à petit je me retrouve en lingeries sexy . Je change plusieurs fois de tenues et le photographe malgré mes poses suggestives, reste très pro.Après ce premier shooting, Christian me dit :« Vous avez un réel talent. Vous êtes très photogénique et la lumière accroche bien votre peau. Si vous êtes partante, je voudrais vous avoir comme modèle pour expérimenter différentes techniques photographiques avec vous. »Je suis flattée et accepte de tenter l’expérience avec l’accord de mon mari. Le jour du rendez-vous, impatiente, j’arrive un peu plus tôt que prévu. Comme prétexte, je lui dis :«  Je voulais discuter un peu sur ce que vous souhaitez faire comme photos avec moi. »Il me détaille ne pouvant s’empêcher de mater mon décolleté et ma chute de rein. Mais je ne m’en formalise pas. Après tout, je vais passer un bon moment à être photographiée sous tout les angles et dans des tenues très coquines. Bien installés dans les divans de cuir du salon, nous discutons de ses idées de prises de vues. « Voilà Michèle ! Je voudrais profiter d’un contrat de boutique en ligne pour mettre en avant leurs produits. »« Ha c’est gentil d’avoir pensé à moi. Mais de quelles produits s’agit-il ? »« Ce client, veut une nouvelle campagne publicitaire pour sa gamme de lingerie et accessoires érotiques. Je lui ai proposé un concept glamour et sensuel chic. Je dois lui présenter une maquette. J’ai donc pensé à vous pour cette maquette de présentation. Si ça lui plaît, je devrais couvrir l’ensemble de la collection.« Wahoo !! C’est génial ! » Me voyant emballée, il reprend :« Si, grâce à vous, je décroche ce contrat, Vous aurez 30% des bénéfices. Vous êtes partante ? »Enjouée de faire le mannequin je lui réponds :« Merci Christian de penser à moi pour ce shooting ! Mais serais-je à la hauteur ? Je ne suis pas pro ! »3Ne vous inquiétez bayan escort izmir pas. Je sais bien diriger les filles ! Je te propose qu’on se tutoie. C’est plus conviviale. Descendons au studio ! »Derrière un rideau, je découvre une partie de la collection de lingeries fines Les tenue sont plus coquines les unes que les autres. « Pendant que je prépare mes éclairages, je te laisse te mettre à l’aise et enfiler la première tenue. »Après avoir regardé le corset que j’allais devoir porter, je passe derrière un paravent pour l’enfiler. J’ose à peine sortir devant le photographe tant la tenue est érotique et ne cache pas grand chose de mon anatomie.Il prends quelques photos et je le vois grimacer. J’essaie d’autres tenues, mais il ne semble pas satisfait.« Quelque chose ne va pas dans les photos que je prends. Rien ne correspond à ce que j’ai en tête. Ca ne va pas comme je voudrais. »Je regarde les rushs et en effet c’est pas top. Je m’apperçois rapidement où se trouve le problème.« Oui, je vois. Je suis trop rigide et je dois me lâcher pour être désirable dans ces vêtements. »Il me le confirme.«  Oui ma chérie c’est tout à fait ça !Je suis heureux que tu l’ai remarqué toi même. Comme c’est ton premier shooting un peu osé, je ne voulais pas te choquer. Se serait bien que fasse la coquine. Oublie que je suis là et fait comme si tu voulais séduire ton homme. »Je le regarde avec un sourire curieux en me disant :« Tu vas te rincer l’œil mon salop. J’en suis sûre! »Je repasse une autre tenue, coiffe mes cheveux, me maquille un peu plus et reviens sous les projecteur décidée à mettre le paquet. En m’allongeant sur le lit, sans m’en apercevoir, mes seins jaillissent du corset. Christian en profite pour mitrailler. Je prends différentes positions, plus érotiques les unes que les autres avant de m’apercevoir que j’ai les seins à l’air. Le rouge me monte au joues. Il m’encourage, comme si il n’avait rien vu.« Tu es parfaite Michèle !! Tu es provocante à souhait. Si je n’étais pas là pour te photographier, je te sauterais dessus ! »Jouant à prendre des poses suggestives, Je lui lance des regards aguicheurs.Il me dirige tout en continuant de photographier. Les flashes et l’appareil photo qui crépitent et le son de sa voix, m’enivrent.« On izmir escort progresse ! Oui c’est ça sois très chienne. Oui c’est bien !  Maintenant, regarde-moi comme si j’étais ton mari et que tu veux l’allumer. »Je rigole en lui tirant la langue, en suçant mon doigt, en me cambrant comme pour être sailli. Il capture ces images satisfait de mon lâché prise. Il décide de voir jusqu’où je suis capable d’aller et me demande abrupte :« Met-toi totalement nue ! »Surprise, je lui lance :« Tu ne trouves pas que tu exagères? » « T’es si sexy que se serait dommage de t’arrêter là. Tu vas voir que le résultat va être à la hauteur. Fais moi confiance ! »Sans passer derrière le paravent, je me met nue devant lui le rouge aux joues. En penchant mon buste vers l’avant, mes seins sont mis en valeur. Christian continue de shooter. Pour améliorer l’éclairage, il modifie l’orientation des projecteurs. Nue devant ce quasi inconnu, je me prends au jeux. Et, comme il le dit, je fais l’amour à la caméra.Me voyant offerte et confiante devant son objectif, il me demande de me placer face à lui pour prendre une pose d’un érotisme fou laissant voir totalement mon intimité.« Mets ta poitrine en évidence prends tes globes à pleine mains ! »Il mitraille à toute vitesse et maintenant, il me laisse faire. Il n’a plus besoin de me diriger. Mon ventre est investit de fourmillements qui me font mouiller. Cette exhibition m’excite à un point où je serais prête à me faire sauter sur place.Conscient de mon état il me propose :« Merci Michèle ! T’as bien travaillé. On va faire une pause.  J’ai tout ce qui faut ! Tu as été au top. Je pense que le client va adorer. On a terminé le shooting. Tu peux te rhabiller. »Je suis frustrée. J’ai une envie folle ou de me faire baiser ou de me masturber. J’ai la chatte en feu et je n’ai qu’une envie atteindre l’orgasme. Mais lui, très calmem’offre un verre. Je reste nue devant lui espérant qu’il fasse le premier pas mais rien. Avant d’aller me rhabiller, je me colle à lui en demandant innocemment :«  Je peux voir les rush ? »Mes seins son sur ses épaule et j’ai l’impression que ma cyprine coule le long de mes cuisses. Enthousiaste, je m’exclame :« Wahooo ! Trop sexy ces photos ! Tu es un photographe génial ! »Mais izmir escort bayan avec une claque amicale sur les fesses il me dit :« Allez ! Va t’habiller ! »Je repart me changer en me demande à quel jeux il joue en me laissant comme ça aussi frustrée de mon plaisir. Je tente encore quelque chose. Je me retourne en demandant :«  Au fait, il est quelle heure? »« Presque 23 heures ; pourquoi ? »« Ah! Merde! J’suis venue en bus et le dernier passait il y a quelques minutes! »« Je suis vraiment désolé, la séance a été beaucoup plus longue que prévue. Tu veux que je te reconduise ? »Je m’approche de lui sans aucune pudeur, et sur un ton de petite fille en faute, je lui dit :« Oui, ce serait gentil. Merci Christian ! »Là, il saisit l’occasion :«  À moins que tu ne préfères rester cette nuit ici? »« Je ne voudrais pas abuser. »« Mais non c’est un vrai plaisir ma chérie. ? »Je l’embrasse sur la bouche et sa langue aussitôt se mêle à la mienne. Sa main caresse mon dos et descende sur mes fesses. Je me cambre dans feulement de plaisir à cette caresse. Ma main glisse sur son pantalon, frôlant son sexe de plus en plus à l’étroit. D’un seul mouvement, je m’agenouille en ouvrant sa braguette et sort sa verge tendue. Et commence une fellation gourmande. Il me dit :« Tu es aussi bonne suceuse que modèle ma chérie. »Puis, je lui fait une cravate de notaire. Son sexe glisse divinement entre mes seins. Pour l’instant, il reste passif et profite de mes initiatives en gémissant les yeux fermés. C’est moi qui mène la danse. Je me redresse et me mettant à califourchon sur lui, je prends son sexe et le guide vers le vestibule de mon vagin en feu. Je descends sur sa hampe et d’un coup m’empale dessus en poussant un feulement de bonheur. J’imprime un lent mouvement de rotation du bassin, ondulant sur son chibre. Nos respirations se font plus rapide. Il agrippe mes hanches pour guider son mouvement. Mes seins se balancent sous ses yeux. Mon plaisir monte rapidement en moi. Je me met en cadence à scander :« Oui ! Ho oui !! C’est booooon ! Ha ouiiiii ! » Christian cette foi accélère la cadence, en un va-et-vient effréné relâchant toute la tension accumulée. Mon corps tressaille sous un orgasme alors qu’il explose en moi.Nous restons un moment sa queue dans mon vagin, à reprendre notre souffle, les yeux dans le vague, un sourire béat sur les lèvres. Il me soulève délicatement séparant notre emmanchent sexuel. Je lui murmure :«  Merci Christian. Tu m’a fait jouir comme jamais. »