Amateur

Ma vie 6 Asna
Mon père parti , ma mère en permanence , auprès de ses fils (après
l’hôpital ce sera la préventive ) , ma soeur pas en état de sortir , c’est
peut-être pour moi le début de la liberté .

J’ essaie de contacter ma copine A… sur laquelle j’ai des vues … personne !!

Pour moi les courses au supermarché . Je rencontre ma prof de danse F. ,
fringuée très sexy .

Petit bavardage . Comme je suis chargée , elle me
propose de me ramener en voiture .

Assise au volant , sa jupe est tellement mini que l’on voit sa petite culotte .

Elle a surpris mon regard et me gratifie d’un grand sourire en me demandant
si j’avais envie d’une tenue comme cela .

Joignant le geste à la parole elle pose sa main sur mon genou !!

Elle me dépose , m’invitant à venir la voir
le lendemain après-midi !!

Je suis toute désemparée , pleine d’interrogations sur son sourire , sa
main sur mon genou et son invitation .

Avec ma soeur nous faisons connaissance de plus en plus intimement. Nous
avons en définitive beaucoup de points communs .

Elle aussi a été travaillée par ses hormones très tôt . Comme moi , elle a branlé , sucé , et
donné son petit cul à pas mal de garçons avant son mariage .

Mariée, elle prenait la pilule en cachette de son mari pour qu’il ne lui fasse pas un
gosse et en a profité pour avoir pas mal d’aventures .

Elle est maintenant hôtesse d’accueil , dans la partie privée du siège
d’une grande banque .

Comme elle est jolie (c’est vrai ) elle a beaucoup d’occasions .

Elle me raconte certains ” pots ” de hauts cadres et de
gros clients , auxquels elle a été invitée et qui se sont terminés en
parties fines .

Elle guide aussi quelquefois de riches clients étrangers
dans Paris et il lui est arrivé de !!… et d’avoir de beaux cadeaux !!

Elle m’encourage à en profiter et à ne pas me laisser diriger par la
famille .

Emue , excitée , craignant d’avoir mal compris je me rends chez ma prof.

Elle n’est pas seule , sa mère est venue à l’improviste , elle annonce
sans arrêt son départ mais relance la conversation .

F. porte une jolie mini robe mauve avec des chausses cuissardes assorties .

Elle et sa mère me font face , assises sur le canapé .

De temps à autre elle entrouvre les cuisses et je découvre que j’ai bien compris ,
elle n’a rien en dessous et me présente sa petite chatte totalement imberbe .

Sa mère finit par partir et dès la porte refermée elle me prend dans ses bras me
disant son impatience et colle sa bouche sur la mienne .

J’avais envisagé ce baiser et me demandais comment j’allais réagir , pas
de problème bien au contraire même .

Baisers prolongés , mains qui caressent , elle me relâche et nous nous
asseyons . Petite explication ” mode d’emploi ” de sa part .

Elle n’est pas homo , elle est bi , libertine ainsi que l’homme avec lequel elle vit
un commandant de bord grandes lignes .

Moi aussi je fais le point lui expliquant ma virginité et les rapports que j’avais eu .

F. me demande si ce qu’elle porte me plaît et comme j’approuve elle se
déshabille disant qu’elle veut que je l’essaye .

Elle n’a que la robe et les chausses.

Bien faite , dommage elle a les seins qui tombent un peu
faut dire qu’il y a du volume et de la matière !

Elle m’aide à me dénuder , me complimente sur mon physique , me passe la
robe et me pousse dans le canapé pour que je tende mes jambes et mettre
les chausses…

Elle a pleine vue sur ma fente !! Sa main commence à caresser ,
me disant de ne pas m’inquiéter qu’elle fait attention .

Je suis sur le point de démarrer quand elle arrête , m’entraîne vers la chambre , le lit , dommage !! j’étais
bien partie !!

Robe retirée mais chausses gardées . Je me vois dans la glace de
l’armoire et trouve ma tenue excitante , c’est vrai que je suis bien faite !!

Baisers , caresses , excitation puis suçage des mamelons , langue
dans le nombril (pas mal ) . Beaucoup plus d’habileté et de douceur que
les garçons .

Je glisse ma main , mon doigt à l’entrée , n’osant pas trop .

Elle m’encourage à pénétrer puis à en mettre deux et à enfoncer
profondément , elle commence à geindre ….qu’est-ce que je regrette
qu’elle ne puisse m’en faire autant !!!

Elle jouit . Le comble, mes doigts découvrent en elle ce que je ne peux explorer en moi !!

Petit repos et puis 69 elle dessus . Je lui rend exactement ce qu’elle me
fait , elle est trempée .

Son doigt titille ma petite entrée , s’enfonce un peu ,

je copie bien entendu . Elle explose de nouveau , moi peut-être
bloquée par l’arrêt de tout à l’heure je n’y arrive pas .

Pour éviter toute déception , je feins (une première ).

Repos , conversation , récupération , nouvelles caresses manuelles ,
cette fois je ne feins pas , très belle secousse !!

Séparation , elle me fait cadeau de la robe et des chausses . Nous ne nous reverrons demain .

A suivre